Comment calculer le ROI d’un CRM ?

0

La gestion de la relation client, ou Customer Relationship Management (CRM) en anglais, consiste à optimiser les interactions entre votre entreprise et les clients et prospects.

Un CRM efficace se juge par son retour sur investissement (le RSI en Français), ou ROI (Return On Investment en anglais).

roi crm

Voici les 7 éléments clés que vous devez prendre en compte pour calculer le ROI de votre CRM.

 

1. Les perspectives de revenus supplémentaires

 

Pour calculer votre ROI CRM, vous devez tout d’abord prendre en compte les objectifs de revenus que vous vous fixez sur une certaine période.

Imaginez par exemple que votre projet CRM générera cinq ventes supplémentaires par mois, ou 60 ventes par an en plus.

Si vos revenus mensuels sont d’environ 1 000 €, le CRM pourrait donc vous apporter 60 000 € supplémentaires sur une année.

 

2. La réduction des coûts

 

Vous devez cibler tout ce qui peut vous permettre de réduire les pertes de temps et d’argent comme : les clients non rentables, le temps improductif des employés, ou les campagnes marketing inutiles qui ciblent des clients qui ne répondent pas.

Votre gestion de ces paramètres aura aussi un impact sur le ROI CRM.

 

3. Le gain de temps

 

Vendre et parler aux clients : voilà ce que votre équipe de vente sait faire le mieux.

Alors, pourquoi passent-ils leur temps à chercher manuellement des prospects sur votre site Web ?

Vous gagnerez du temps et augmenterez votre ROI CRM en utilisant la fonctionnalité de capture automatique de leads de votre logiciel CRM.

 

4. Les améliorations technologiques

 

La réduction des coûts de maintenance et de gestion des licences, un support plus efficace pour les utilisateurs et des moyens de développement plus simples… autant de choses à prendre en compte dans vos calculs de ROI CRM.

 

5. Le coût réel de votre investissement

 

Le choix de votre fournisseur de solution CRM est déterminant.

Car les dépenses liées aux mises à jour logicielles obligatoires, l’acquisition de fonctionnalités supplémentaires, les variations des coûts de licences… peuvent peser dans votre calcul de ROI.

 

6. Les frais de mise en service du CRM

 

Vous devez aussi prendre en compte dans votre calcul ROI CRM, les coûts réels liés à la formation des employés, les retards éventuels de mise en œuvre, les impacts sur la productivité, etc.

Faites des estimations précises dans vos calculs et prévoyez des plans de compensation.

 

7. Les répercussions sur le système existant

 

L’intégration du CRM avec les infrastructures et les systèmes existants aura toujours des conséquences inattendues.

Prenez donc en compte dans le calcul du ROI CRM l’impact sur l’efficacité et la productivité des différents départements de l’entreprise.

 

Tous ces facteurs vous aideront à calculer précisément le retour sur investissement de votre solution CRM, et mettre en place les mesures qu’il faut pour l’optimiser davantage.

 

Si cet article vous plait, partagez-le :

Checklist : Pilotez l'Expérience Client

  • Un guide complet en 20 pages avec des exemples pratiques
  • Les 4 étapes pour optimiser l'expérience client dans votre entreprise.
  • 5 checklists avec les actions prioritaires à mettre en place

Téléchargez le livre blanc "Les leviers d’une relation client simplifiée et unifiée"

livre service client Pour télécharger le guide, merci de remplir ce formulaire :  
Share.

Leave A Reply