Mon avis sur Salesforce – 10 points d’améliorations – Partie 1

1

Salesforce est l’une des solutions de gestion de relation client (CRM) les plus performantes du marché, et surtout l’une des plus connues.

C’est clairement le leader en France, et dans le monde…

Pourtant cette solution de CRM n’est pas parfaite.

C’est une plateforme intégrée qui permet de gérer toutes vos interactions clients et prospects.

Si dans l’ensemble la solution est satisfaisante, il reste néanmoins quelques points à améliorer, mais que l’on ne découvre souvent qu’après quelques jours d’utilisation en situation.

 

Voici quelques avis Salesforce CRM sur 10 choses qui pourraient être améliorées ou ajoutées à cette solution de gestion relation client.

1- Impossible d’attribuer des valeurs par défaut à certains champs

 

Il semble y avoir des incohérences dans la façon dont certains attributs fonctionnent, ce qui conduit parfois à devoir créer une solution personnalisée pour quelque chose qui existe déjà en tant que solution standard.

Par exemple, certains champs standards ne vous permettent pas de définir une valeur par défaut.

Dans ces cas, vous êtes obligés de créer un champ personnalisé avec le même nom juste pour pouvoir avoir la fonctionnalité dont vous avez besoin.

 

2- Fonction de gestion des tâches pas très intuitive

 

La fonction de gestion des tâches peut être améliorée.

À l’heure actuelle, il faut un effort manuel pour éditer / supprimer / déplacer des tâches et il est difficile d’avoir une vue d’ensemble de la semaine avec les tâches programmées.

3- Un support technique (hot line) standard qui laisse à désirer

 

Le support standard peut prendre jusqu’à 2 jours pour répondre à votre demande… ce qui ne convient pas du tout si vous êtes bloqué ou si vous avez un vrai besoin (sans parler des réponses parfois mauvaises qui sont apportées).

Pour bénéficier d’un support techniques immédiat (ex: par téléphone), il faut payer un supplément pour accéder au Premier Support de Salesforce.

Le support technique est donc payant, en plus du prix (il faut passer en édition supérieure).

Ainsi le prix facial des 25 € / mois limité à 5 users, n’est quasiment jamais le vrai (comptez plutôt 60 à 135 € / mois / utilisateur).

 

4- Une ergonomie qui laisse à désirer.

 

Un autre avis négatif sur Salesforce CRM c’est que l’outil reste un peu complexe et difficile à gérer.

L’interface étant vieillissante, on voit qu’on a rajouté des actions, des options, qu’il y a un historique… et on est TRES loin du design ergonomique des dernières solutions de CRM du marché.

On est un peu perdu dans les fonctions, où il faut chercher…

Très souvent, seul un administrateur de Salesforce peut résoudre les problèmes.

Pourtant, il y a pas mal de petits soucis qui viennent de l’outil lui-même et de sa complexité d’utilisation naturelle, mais il est souvent difficile de les résoudre seul sans l’aide d’un administrateur qui vous dira « Mais c’est simple, il suffit de cliquer là pour aller dans la page XZY, d’aller dans ce menu, et de cocher l’option X, et d’aller sur OK…« .

La réalisation de rapport en standard est aussi laborieuse, ce qui est dommage si on n’a pas eu une formation adéquate.

 

5- L’absence de mise à jour automatique

 

Une autre chose qu’on pourrait reprocher à Salesforce, c’est le fait que les informations ne soient pas mises à jour en temps réel.

Si vous êtes en train de saisir une entrée et qu’une action se produit, Salesforce vous dira qu’il ne peut pas enregistrer vos notes… dommage ! Il faudra attendre et patienter ou copier coller vos notes pour ensuite les reprendre.

 

Nous nous arrêtons à ces 5 manques fonctionnels dans Salesforce CRM pour cette première partie.

Dans la partie 2 de notre analyse, vous découvrirez les cinq autres points d’améliorations de Salesforce pour une meilleure expérience utilisateur.

 

Si cet article vous plait, partagez-le :

Téléchargez le livre blanc "Les leviers d’une relation client simplifiée et unifiée"

livre service client Pour télécharger le guide, merci de remplir ce formulaire :  
Share.