Le Mythe des Blogueurs et Youtubeurs Millionnaires s’effondre… 89,5% des influenceurs gagnent moins de 5000€ par an !

1

« L’incroyable histoire de ces influenceurs millionnaires » – vous n’avez pas pu louper ces titres accrocheurs dans la presse en avril dernier :

  • 6,6 millions d’euros pour Cyprien
  • 4 millions pour Squeezie,
  • 2,2 millions pour Norman,
  • 220.000 euros chacun pour Hugo Tout Seul et Natoo
  • 100.000 pour Jhon Rachid.

Ces stars du web en viennent à créer un cliché que nous avons fait le plaisir de casser dans la dernière étude Reech « Les influenceurs  & les marques ». Non, les influenceurs ne gagnent pas des milles et des cents avec leurs partenariats !

87,5% n’en vivent pas, 62,8% abordent des sujets qui n’ont pas de rapport avec leur métier, 89,5% gagnent moins de 5000€ par an avec leurs réseaux sociaux !

 

 

Cela ne les empêche pas d’être très sollicités !  Ils sont en moyenne contactés par des marques 1 à 3 fois par semaine pour des partenariats. Seulement 26% affirment répondre à toutes les demandes !

 

 

Les influenceurs acceptent d’ailleurs de collaborer avec une marque principalement s’ils se retrouvent dans les valeurs véhiculées par la marque et son produit, si celle-ci les contacte de manière adéquate et que l’expérience proposée les satisfait.
Les marques doivent donc soigner leur approche pour espérer concrétiser leur demande. On remarque qu’elles doivent également bien cerner les attentes des influenceurs concernant la rémunération de ces collaborations, elles sont encore plus de la moitié à proposer des contreparties trop faibles ou trop importantes.

 

Je vous invite à parcourir l’étude et les chiffres clés sur le profil des influenceurs français, leurs sujets favoris et leurs partenariats :

Si cet article vous plait, partagez-le :

Téléchargez le livre blanc "Les leviers d’une relation client simplifiée et unifiée"

livre service client Pour télécharger le guide, merci de remplir ce formulaire :  
Share.

Un commentaire

  1. Article très intéressant. Jusqu’en 2013, je tirai de mon blog pro des revenus relativement intéressant. Mais la crise est bel et bien là, et de nombreux nouveaux blogeurs cherchent eux aussi à rentrer. Reste le mail marketing, mais même en affiliation cela est moins évident, du fait que de plus en plus de gens cherchent à limiter le nombre de mails qu’ils recoivent (spam). La clé est vraiment de proposer du contenu riche et intéressant. Quant aux partenariats, peu sont à double sens intéressant.

    Yvan D

Leave A Reply