Le CRM moderne

0

Par exemple au niveau du CRM il devient extrêmement simple d’intégrer dans la fiche contact un lien vers les réseaux sociaux et le web.

– dans le cas de l’integration d’un fichier prospect il est possible d’afficher automatiquement le profil de la personne sur viadeo et linkedin afin de mieux personnaliser son discours… On ne s’adresse pas à un nom et un prénom, mais à une personne qui a des hobbies, un cursus, une fonction… Ce qui permettra d’orienter son discours.

– dans le cas de la fidélisation d’un client on pourra afficher le profil de l’entreprise afin de voir quelles sont ses dernières actualités (via google alerts, un outil d’ereputation…) et ainsi lors d’un appel il sera possible de parler de ses dernières actualités.

– dans un société de plus en plus MULTI-canaux les échanges et conversation peuvent avoir lieu sur différents média, or il doit être possible de suivre la conversation et historique tous les messages ou qu’ils soient.

Avec l’intégration du web au cœur des applications il est possible de créer des mashups (mélange entre les données de plusieurs applications, web ou non) grâce aux api disponibles dans toutes les nouvelles applications.

Pour les développeurs, pour les entreprises… Cela offre de nouvelles perspectives : il va être possible d’enrichir les applications existantes avec des données ou des fonctions externes : geolocalisation de google maps, informations professionnelles de linkedin, open graph de Facebook…

Mais cela va plus loin : l’ouverture des applications permet de créer des « app store » qui permettent de capitaliser sur une communauté et un écosystème sans précédent pour ajouter simplement et rapidement des fonctionnalités aux applications métiers.

Cela permet à l’entreprise de faire évoluer plus rapidement, mais aussi de laisser plus de liberté aux utilisateurs. En effet avec le système des freemium, des AppS… Les utilisateurs se sentent plus libres de personnaliser leur application professionnelle et même peuvent être force de proposition pour ajouter des briques fonctionnelles comme ils peuvent le voit dans les applications personnelles. Ainsi le pouvoir et le rôle du dsi va évoluer. Il doit non seulement s’assurer que le si fonctionne, contrôler ce que les utilisateurs font sur leur poste mais aussi se mettre à niveau afin de ne pas se laisser débordé par des power users qui peuvent prendre des initiatives en installant des applications ou en les personnalisant.

Si cet article vous plait, partagez-le :

Checklist : Pilotez l'Expérience Client

  • Un guide complet en 20 pages avec des exemples pratiques
  • Les 4 étapes pour optimiser l'expérience client dans votre entreprise.
  • 5 checklists avec les actions prioritaires à mettre en place

Téléchargez le livre blanc "Les leviers d’une relation client simplifiée et unifiée"

livre service client Pour télécharger le guide, merci de remplir ce formulaire :  
Share.

Leave A Reply